Land Art
Les liquides pour votre santé
  • Les liquides pour votre santé

    Partager

    • Plus petit
    • Plus grand
    • Imprimer

    Comprendre la dépression saisonnière

    28 Novembre 2013 par Lyne Quesnel, ND

    La dépression saisonnière est un état dépressif qui se manifeste chez un certain nombre de personnes pendant l’hiver, lorsque les journées sont courtes et que la lumière solaire est moins intense que le reste de l’année. La dépression saisonnière est également connue sous le nom de blues de l’hiver.
    Prises dans la course effrénée de l’existence moderne, de nombreuses personnes ont du mal à concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. Si un peu de stress est utile, voire indispensable pour améliorer nos résultats, de longues périodes de tension peuvent à l’inverse affecter notre santé, provoquant des insomnies et aboutissant à des dépressions.
    D’autres facteurs, comme les problèmes relationnels ou un deuil, sont également susceptibles de déclencher des troubles psychiques.
    La lumière insuffisante des courtes journées d’automne et d’hiver peut provoquer chez certains individus des dépressions spécifiques, appelés dépressions saisonnières.


    Qu’est-ce que la dépression saisonnière ?
    Il s’agit d’un état de dépression purement saisonnier qui se produit durant l’automne ou l’hiver.

    Quelles sont les causes ?

    • Le manque de luminosité diminue le niveau de mélatonine, une hormone qui régit les cycles de veille et de sommeil. Cette même hormone est certainement en cause chez les personnes souffrant de dépression saisonnière.
    • On note une diminution de sérotonine en hiver et lorsque la lumière est plus faible, cet état pourrait jouer un rôle important.
    • Une carence de quelques nutriments, vitamines et minéraux pourraient être en cause.
    • La dépression saisonnière peut aussi être aggravée par le manque d’exercice physique et le stress.

    Quels sont les symptômes ?

    • Les plus courants sont la dépression, l’anxiété, les problèmes de sommeil, la fatigue extrême, la léthargie et des fringales récurrentes.
    • Ces symptômes s’accompagnent parfois d’une perte de libido, de sautes d’humeur, du syndrome prémenstruel, de palpitations et d’une faible résistance au stress.

    Quelle est la différence entre la dépression et la dépression saisonnière ?

    Symptômes d’une dépression :
    • toute activité régulière et normale semble hors de portée ou inutile;
    • tristesse et fatigue, manque d’entrain ;
    • dégoût et haine de soi-même, autocritique ;
    • réduction ou disparition du désir sexuel ;
    • idées de suicide ;
    • graves problèmes de concentration ;
    • insomnies ou excès de sommeil ;
    • accroissement ou perte d’appétit ;
    • désintérêt et incapacité d’apprécier un plaisir ;
    • sentiment marqué et irrationnel de culpabilité, d’impuissance et de désespoir ;
    • asthénie (manque d’énergie et épuisement) ;
    • difficultés à se mouvoir et à s’exprimer.

    Symptômes d’une dépression saisonnière :
    • état dépressif ;
    • épuisement, léthargie ;
    • excès de sommeil ;
    • suralimentation ;
    • fortes envies d’aliments glucidiques (sucrés) ;
    • angoisse et forte irritabilité ;
    • perte de désir sexuel.

    Y-a-t-il une partie de la population plus à risque ?
    La dépression saisonnière touche de nombreux habitants de l’hémisphère nord.

    Combien de temps ça dure ?
    Les symptômes disparaissent à l’arrivée du printemps, lorsque la luminosité augmente.

    Comment se protéger ?

    • Une alimentation riche en antioxydants permet d’augmenter le niveau de mélatonine. Les fruits, les légumes, les légumineuses, l’huile d’olive de couleur foncée, le thé vert et le chocolat noir de bonne qualité sont riches en antioxydants.
    • L’incidence de la dépression saisonnière étant plus faible dans les pays où l’on consomme beaucoup de poisson gras (par leur richesse en Oméga-3) suggère donc qu’un supplément en Oméga-3 pourrait aider à se protéger.
    • Éviter de succomber aux envies irrésistibles de café, d’alcool, de sucre et de gras puisque ils ont des effets négatifs à long terme sur votre humeur.
    • Tenir un journal peut être une bonne façon d’évaluer l’influence positive et négative des aliments sur votre humeur. Certains aliments peuvent vous rendre plus maussade et déprimés comparés à d’autres.

    Quoi faire en cas de dépression saisonnière pour atténuer les symptômes?

    Alimentation

    • Un rééquilibrage du régime peut fortement améliorer la condition d’une personne atteinte puisqu’une carence prolongée de certains nutriments peut faciliter le déclenchement de la dépression saisonnière.
    • Oubliez le café. Une tasse de café sucré peut agir comme double dépresseur a déclaré Larry Christensen, titulaire d’un doctorat, psychlogue à l’Université A & M à College station, au Texas. ‘’Le sucre et la caféine peuvent contribuer grandement à la dépression. On note nombre de personnes qui éliminent ces substance et qui voient une différence en 4 à 7 jours’’, ajoute-t-il. Le café nuit également au bon sommeil et modifie l’humeur.
    • Limitez le sucre. Il procure un sentiment d’énergie à court terme, mais il est suivi d’une retombée accompagnée de faiblesse lorsque le sucre est métabolisé.
    • Éviter l’alcool est primordial durant les épisodes de dépression selon Dr David Dunner, professeur de psychiatrie et codirecteur du centre d’anxiété et de dépression à l’Université de Washington à Seattle.

    Mode de vie

    • Diminuez le visionnement de la télévision. En effet la télévision a été étroitement lié à la dépression selon Robert Kubey, titulaire d’un doctorat, psychologue au New Jersey ‘’ .
    • Aller dehors chaque jour, quelle que soit la météo, de manière à s’exposer davantage à la lumière naturelle. L’idéal étant de faire une promenade de 30 minutes aux environ de la mi-journée, lorsque le soleil est à son zénith, même si le ciel est couvert. L’activité physique libère des endorphines (molécules cérébrales qui sont des antidépresseurs naturels) alors peu importe l’activité que vous choisissez, soyez actif.
    • Installer son bureau pour bénéficier du soleil. Diriger son fauteuil ou sa table de travail devant une fenêtre afin de bénéficier de la clarté du jour et du soleil.
    • L’utilisation de lampes que l’on se procure et devant lesquelles il est suggéré de demeurer quelques heures. Celles-ci reproduisent la lumière solaire. Il s’agirait d’un traitement efficace dans 75% des cas. Le spectre lumineux complet inclurait des rayons UV 20 fois plus puissants que la lumière normale. Ces rayons pénétreraient suffisamment dans la peau pour activer la production de vitamine D (ce que ne permet pas la lumière artificielle).

    Suppléments utiles

    • Des suppléments quotidiens de multivitamines et multiminéraux peuvent soulager les symptômes. Les propriétés des minéraux varie pour chacun, en consommant un complexe de minéraux variés tel MINERALEX on favorise l’acuité mentale (zinc), contribue au bon fonctionnement du cerveau, on diminue la sensation de stress (calcium & magnésium) et on nourrit le système nerveux. On diminue également l’irritabilité nerveuse (manganèse) en plus de favoriser la détente.

    MINERALEX

    Supplément liquide de multiminéraux

    • Le ginseng stimule et favorise l’activité fonctionnelle et aide à combattre la fatigue et la dépression. Il améliore l’état psychique et physique. De par ses propriétés adaptogènes il permet de mieux réagir face au stress est indispensable au bon fonctionnement du système nerveux.

    • Des recherches ont démontré que beaucoup de déprimés ont des carences en B9 et B12. En soutenant le système nerveux, il a été démontré que les vitamines B1, B2, B6 et B9, surtout combinées peuvent apporter des bienfaits considérables. Une dose de 10 mg des 3 premières et au moins 100 microgrammes de B9 sont nécessaires quotidiennement pour pouvoir bénéficier d’effets concrets. Grâce à un complexe bien dosé des vitamines du groupe B (B-COMPLEX), on obtiendra un soulagement de la dépression saisonnière. Certaines vitamines comme la B6 contribuent à la production d’antidépresseurs naturels comme la dopamine et la norépinephrine. D’autres comme la B5 agit comme antistress naturel et quant à la B12, elle aide à réduire l’irritabilité, améliore la concentration, augmente l’énergie et préserve la santé du système nerveux. Quant à la B9, sa carence contribue aux maladies mentales. Les carences en vitamines B1 et B2 peuvent mener directement à une dépression. La vitamine B6 est responsable quant à elle du fonctionnement de plusieurs hormones en lien avec la dépression dont la sérotonine, qui contrôle une partie de notre état d’esprit. Elle est responsable en partie de la conversion du tryptophane en sérotonine dans le cerveau. Il est important de noter que les vitamines sous forme de complexe sont beaucoup mieux assimilées que prises séparément.

    B-COMPLEX

    Complexe de vitamines B

    • Une carence en Acides gras Oméga-3 a été notée chez les personnes souffrant de dépression. Des recherches cliniques ont montré que les Oméga-3 pouvaient améliorer les symptômes de la dépression.

    omega-3

    Omega-3

    Ne vous laisser plus envahir de pensées sombres, défiez plutôt la nature puisqu’il existe des solutions faciles à appliquer au quotidien. Elles nous aident à mettre toutes les chances de notre coté afin de paliers aux effets de carences nutritives et au carences dues au manque de luminosité qui conduisent souvent à la dépression saisonnière. Défiez la course effrénée de l’existence moderne en suivant ces petits trucs, soyez tenaces et patients, vous en serez récompensés et votre existence en sera allégée !

    Si toutefois vos symptômes se rapprochaient davantage de la dépression (maladie), vaudrait mieux alors consulter un professionnel de la santé mentale.

    Références : Les aliments contre la maladie, Suzannah Olivier, ed. Caractere ; Vitamines et minéraux, comment les utiliser, ed. Goellette ; Bien se soigner, Caroline Green, ed. Trécarré ; Guide pratique de la phytothérapie, Andrew Chevalier, ed. HMH ; Symptomes causes et guérison, Ed Modus Vivendi ; Les médecines de la Nature, ed. Reader’s Digest ; Aliments Santé. Ed. Reader’s Digest ; Le guide des vitamines et suppléments de Dr Earl Mindell, ed.Modus Aventure ; La Pharmacie Verte, James A. Duke, ed. Modus Vivendi.

Land Art

© Land Art, 2017 | Reproduction interdite

Imprimé depuis la page :
http://www.landart.ca/comprendre-la-depression-saisonniere/

Land Art
2334, Marie-Victorin
Varennes, Québec
J3X 1R4

Téléphone : 1 450.929.1933
Fax : 1 450.929.4198
Courriel : info@landart.qc.ca
Site Web : www.landart.qc.ca

BIENVENUE! Un 15% de rabais sur votre commande web,
ça vous intéresse? Inscrivez-vous à notre infolettre ici!